L'OMBRE D'UN DOUTE - JEANNE D'ARC, FEMME PROVIDENTIELLE

UNITAIRE
PARTAGER PAR E-MAIL AJOUTER AUX FAVORIS
Portraits Féminins

Détails

  • RÉALISATEUR : Florence Nicol
  • PRODUCTEUR : MARTANGE PRODUCTIONS / IO PRODUCTION / FRANCE TELEVISIONS
  • DATE : 2016
  • FORMAT : Unitaire, 16/9, HD
  • DURÉE : 1x52'

SYNOPSIS

Le 17 juillet 1429, la Guerre de Cent Ans bat son plein quand Jeanne d’Arc assiste au couronnement de Charles VII à Reims. En un an, elle vient de faire basculer le destin du Royaume de France. Elle a vaincu l’ennemi Anglais et porté le Roi sur le trône.

Tout le monde connaît la légende de Jeanne d’Arc, accomplissant son destin selon la volonté de Dieu. Mais qui connaît le personnage de Yolande d’Aragon, la belle-mère de Charles VII ? Oubliée de l’Histoire, on retrouve pourtant son nom à toutes les étapes du mythe Jeanne d’Arc.

Quel rôle a-t-elle vraiment joué dans son ascension ?

Jeanne n’a que 13 ans quand elle se sent investie d’une mission divine : restaurer le roi et livrer bataille contre l’ennemi anglais. C’est aussi l’objectif que poursuit Yolande d’Aragon, soucieuse de faire parvenir son gendre à la tête du Royaume. Avec l’appui décisif d’Yolande d’Aragon et de Charles VII, Jeanne d’Arc lève une armée. Le symbole est fort car à l’époque, le peuple attendait avec impatience le retour de la Vierge, annoncé par les Oracles, et qui sauverait la France. Pendant un an, elle remporte victoires sur victoires. Elle lève triomphalement le siège des Anglais à Orléans et parvient à libérer Reims pour le sacre de Charles VII. Dès lors, le Roi et Yolande d’Aragon n’ont plus besoin d’elle. Lâchée, Jeanne d’Arc tente de repartir en campagne mais elle essuie rapidement toute une série de revers. Capturée, vendue aux Anglais, elle est brûlée vive à Rouen le 30 mai 1431. Trop tard, la France tient son héroïne nationale, sa légende…

LIRE LA SUITE
NOUS CONTACTER

VOUS AIMEREZ AUSSI