LES OUBLIES DE L'HISTOIRE - EPISODE 6 : MAXIMOFF (France/Espagne)

UNITAIRE
PARTAGER PAR E-MAIL AJOUTER AUX FAVORIS AJOUTER À UNE SÉLECTION
Histoire

Détails

  • RÉALISATEUR : Jacques Malaterre
  • PRODUCTEUR : Les Films du Tambour de Soie / SARA M / ARTE / Planète +
  • DATE : 2016
  • FORMAT : HD
  • DURÉE : 1x26'

SYNOPSIS

Matéo Maximoff (1917-1999) - La Route sans roulottes

Né à Barcelone en 1917, Matéo Maximoff est le prince des gitans. Autodidacte acharné, dévoreur de livres, sans parvenir à obtenir la reconnaissance à laquelle il aspirait, Matéo Maximoff s’est imposé comme l’une des grandes figures de la littérature en Europe, où ses ouvrages ont été traduits dans une dizaine de langues. S’inspirant des histoires qui lui avaient été transmises oralement dans sa famille et de son propre parcours, il a bâti une œuvre littéraire originale, se situant à la frontière entre l’écrit et l’oral, entre le conte, le roman et le récit autobiographique. Écrivain, il sera aussi photographe, cinéaste, conférencier, conteur. Le plus souvent au service d’une mission qui fut l’objectif de sa vie : collecter, conserver et transmettre les cultures tsiganes dont il était l’héritier, aussi bien pour les siens que pour les gadjé (non-tsiganes). Il a connu la l'horreur des camps, l'internement pendant la seconde guerre mondiale, il a été séparé de sa famille, il s'est reconstruit à de multiples reprises, à voyagé partout dans la monde, a fini par devenir pentecôtiste et à traduire, après dix années de travail acharné, le nouveau testament en Romani. Ami du photographe Josef Koudelka et du cinéaste Tony Gatlif, il a été fait chevalier des arts et des lettres en 1985.

DROITS EUROPE UNIQUEMENT

LIRE LA SUITE
NOUS CONTACTER

VOUS AIMEREZ AUSSI